La femme du marchand des Indes Occidentales de Daniel Defoe. L'individualisme bourgeois anglais face à son fantôme

I. Mattazzi
2018

978-2841748846
Même si elle n’est pas trop connue auprès du publique contemporain, la production « surnaturelle » de Daniel Defoe occupe une place remarquable dans son écriture. An Essay on the History and Reality of Apparitions (1727), A Compleat System of Magic (1729) représentent un exemple significatif du discours de Defoe sur le surnaturel et sur le statut du fantôme en particulier. Ces deux textes apparaissent en Angleterre dans la même période de la publication de l’essai The English Malady (1733) du médecin George Cheyne qui vise à exposer la nature et les causes des maladies nerveuses en essayant de redéfinition le surnaturel en tant que pathologie. Cheyne, dans son analyse médicale des procèdes fantasmatiques, déplace le surnaturel d’une position métaphysique-religieuse extérieure au sujet pour le colloquer à l’intérieur du corps même en tant qu’effet d’un excès de stimulation des organes réceptifs. Cette contribution se propose de mettre en dialogue les textes de Defoe et celui de Cheyne sous l’horizon du nouvel paradigme scientifique (le corps humain en tant que « machine nerveuse ») qui est en train de se construire dans la première moitié du XVIIIe siècle.
File in questo prodotto:
Non ci sono file associati a questo prodotto.

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: https://hdl.handle.net/11392/2386349
 Attenzione

Attenzione! I dati visualizzati non sono stati sottoposti a validazione da parte dell'ateneo

Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact