Présentation du projet national italien sur le developpement de methodologies innovantes pour la conservation des bronzes dorés

BALBO, Andrea;MONTICELLI, Cecilia
2017

Le projet a porté sur la conservati on des bronzes dorés, uti lisés depuis l'anti quité aussi bien pour des objets, des sculptures ou des éléments architecturaux. La préservati on d'un tel patrimoine unique contre la corrosion à l'intérieur ou à l'extérieur est un problème très diffi cile qui, dans le cas des chefs -d'œuvre précieux, n'est pas résolu par les procédures actuelles de maintenance et de protecti on. En parti culier lors des étapes de nett oyage et de protecti on, des limites sont rencontrées dès que l'œuvre comprend de la dorure. Les méthodes traditi onnelles ne permett ent pas la sauvegarde de couches d'or très minces et fragiles (0,1 -10 µm). De nos jours, la meilleure façon de contrer les phénomènes de détériorati on est de mett re en œuvre des mesures préventi ves, y compris des conditi ons de microclimat contrôlé, qui sont applicables dans des environnements confi nés. Pour contrôler effi cacement l'humidité relati ve et la température, et empêcher l'accumulati on de dépôts, la conservati on dans des vitrines scellées est habituellement proposée. Ces méthodes sont adoptées dans de nombreux musées pour protéger des documents précieux, des panneaux de bois, des texti les, des objets métalliques archéologiques uniques, des bijoux et des objets d'argent, mais leur uti lisati on est souvent très discutable pour les objets d'art importants. Au cours des dernières années, une intense acti vité de recherche dans le domaine du patrimoine culturel a été consacrée à la synthèse et au test de nouveaux inhibiteurs de corrosion, associés ou non à des revêtements protecteurs. Ils doivent être formulés de manière appropriée afi n d'éviter tout changement percepti ble sur les surfaces traitées. De nouvelles vitrines ouvertes à microclimat contrôlé et de nouveaux inhibiteurs ont été conçus et testés systémati quement sur des ensembles d'échanti llons comprenant des alliages de cuivre pati nés et dorés. Des échanti llons pati nés ont été produits par vieillissement accéléré et par des techniques chimiques et électrochimiques. Par la suite, les surfaces pati nées ont été dorées pour mieux simuler les conditi ons réelles. Les techniques électrochimiques, telles que la résistance à la polarisati on linéaire (Rp), la spectroscopie d'impédance électrochimique (EIS) et les mesures de courant de macro-couple, ont été uti lisées pour étudier l'effi cacité de l'inhibition. Les mêmes techniques ont également été uti lisées pour les mesures in situ. Les courants de macro-couple ont été mesurés à l'aide d'un capteur galvanique, qui a été conçu pour reproduire le comportement des bronzes dorés. Le capteur galvanique permet de suivre les vitesses de dégradati on dues au couplage or / bronze, sous diff érentes conditi ons de température, d'humidité et de compositi on atmosphérique. La caractérisati on des matériaux et des surfaces, avant et après traitements inhibiteurs, a été une partie importante du projet, permett ant de suivre l'évoluti on de l’altérati on et de comprendre les mécanismes de corrosion et d'inhibiti on. Des travaux de recherche ont également été consacrés à l'évaluati on de la réversibilité / réapplicabilité des traitements de protecti on en exploitant la sélecti vité élevée du nett oyage au laser et d'autres méthodes de nett oyage à faible impact. L'ensemble des méthodologies de ce projet a été testé sur un cas de référence, la Porta del Paradiso, chef-d'œuvre en bronze doré de la Renaissance ancienne, fabriqué par Lorenzo Ghiberti . Une vitrine ouverte avec des débits d'air lents et secs sera conçue et expérimentée. Cett e vitrine sera également uti lisée pour tester l'applicati on éventuelle d'inhibiteurs sur les surfaces dorées de la Porta en uti lisant des capteurs galvaniques reproduisant ses caractéristi ques compositi onnelles et micro -strati graphiques. Les premiers résultats du présent projet seront exploités pour l'expositi on de la Porta au Musée de l'Opéra de Santa Maria del Fiore, à Florence, prévue pour l'année prochaine. Les méthodologies combinées développées dans ce projet peuvent aussi être uti lisées dans les cas de corrosion acti ve, rencontrés sur des bronzes dorés exposés en intérieur. Ces protocoles sont aussi adaptés pour les problèmes de conservati on en extérieur des monuments en alliage cuivreux.
File in questo prodotto:
Non ci sono file associati a questo prodotto.

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: http://hdl.handle.net/11392/2363913
 Attenzione

Attenzione! I dati visualizzati non sono stati sottoposti a validazione da parte dell'ateneo

Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact