L’Abri Tagliente est situé dans les Monts Lessini, sur le flanc gauche de la Valpantena, dans le bourg de Stallavena sur la commune de Grezzana (Vérone, Italie). L’abri s’ouvre à quelques mètres au-dessous des alluvions de fond de vallée, à la base du versant ouest du mont Tregnago et au pied d’une paroi rocheuse constitué de calcaires oolithiques de l’ère Jurassique. Les fouilles systématiques ont mis en évidence une importante série stratigraphique de la quelle rappelons que la partie la plus profonde, mise ne place, d’après les donnés environnementales, pendant le stade 3, est caractérisé surtout par des industries Moustériennes, surmontés par des niveaux Aurignaciens. Cette première partie de la séquence est tronqué par une érosion d’origine fluviatile, due au torrent Progno qui coule au fond de la vallée. Sur cette surface se sont déposés les dépôts contemporains à la partie finale du stade 2 avec des niveaux attribués à l’Epigravettien final (Bartolomei et alii 1982). Les matières premières utilisés ont un âge compris entre le Jurassique supérieur et l’Eocène. Elles proviennent des Monts Lessini et ont été collectés dans un rayon de peu de kilomètres du site. Les différents types de silex on été traité d’une façon différente au Paléolithique moyen et supérieur soit en termes de technologie que d’approvisionnement : dans les niveaux moustériens on observe une stratégie opportuniste d’approvisionnement à partir surtout de dépôts alluviaux, tandis que dans les niveaux épigravettiens une recherche plus miré a été mise en évidence. Les faunes chassés par le néanderthaliens appartiennent surtout aux ongulés de forêt (Capreolus capreolus et Cervus elaphus) et plus rarement d’environnements humides (Alces alces) et ouverts (Bos/Bison sp. et Equus sp.), avec des oscillations en pourcentage liés aux variations climatiques. La chasse des animaux d’environnement ouvert (Marmota marmota, Capra ibex et Rupicapra rupicapra) devient plus importante pendant les phases les plus froides. En ce qui concerne le Tardiglaciaire on souligne l’accès à tous les environnements : prairie alpine (Marmota marmota, Capra ibex, Rupicapra rupicapra et Lepus timidus) plaine (Bison sp.) et environnements humides (Alces alces et Castor fiber). En relation aux variations climatiques on observe des fluctuations dans les pourcentage entre les faunes de climat froid et de climat tempéré. D’une façon très générale, qui sera approfondi au sein de la table ronde, on peut affirmer qu’une relation très étroite avec le territoire locale est visible, mais en ce qui concerne l’Epigravettien la présence d’autres éléments, tels que les coquillages marines, indiquent des déplacements sur des distances majeures.

Aires d’approvisionnement en matières premières lithiques et en ressources alimentaires dans les niveaux mousteriens et épigravettiens de l’Abri Tagliente (Verone, Italie) : une dimension « locale »

ARZARELLO, Marta;BERTOLA, Stefano;FONTANA, Federica;GUERRESCHI, Antonio;THUN HOHENSTEIN, Ursula;PERETTO, Carlo;
2006

Abstract

L’Abri Tagliente est situé dans les Monts Lessini, sur le flanc gauche de la Valpantena, dans le bourg de Stallavena sur la commune de Grezzana (Vérone, Italie). L’abri s’ouvre à quelques mètres au-dessous des alluvions de fond de vallée, à la base du versant ouest du mont Tregnago et au pied d’une paroi rocheuse constitué de calcaires oolithiques de l’ère Jurassique. Les fouilles systématiques ont mis en évidence une importante série stratigraphique de la quelle rappelons que la partie la plus profonde, mise ne place, d’après les donnés environnementales, pendant le stade 3, est caractérisé surtout par des industries Moustériennes, surmontés par des niveaux Aurignaciens. Cette première partie de la séquence est tronqué par une érosion d’origine fluviatile, due au torrent Progno qui coule au fond de la vallée. Sur cette surface se sont déposés les dépôts contemporains à la partie finale du stade 2 avec des niveaux attribués à l’Epigravettien final (Bartolomei et alii 1982). Les matières premières utilisés ont un âge compris entre le Jurassique supérieur et l’Eocène. Elles proviennent des Monts Lessini et ont été collectés dans un rayon de peu de kilomètres du site. Les différents types de silex on été traité d’une façon différente au Paléolithique moyen et supérieur soit en termes de technologie que d’approvisionnement : dans les niveaux moustériens on observe une stratégie opportuniste d’approvisionnement à partir surtout de dépôts alluviaux, tandis que dans les niveaux épigravettiens une recherche plus miré a été mise en évidence. Les faunes chassés par le néanderthaliens appartiennent surtout aux ongulés de forêt (Capreolus capreolus et Cervus elaphus) et plus rarement d’environnements humides (Alces alces) et ouverts (Bos/Bison sp. et Equus sp.), avec des oscillations en pourcentage liés aux variations climatiques. La chasse des animaux d’environnement ouvert (Marmota marmota, Capra ibex et Rupicapra rupicapra) devient plus importante pendant les phases les plus froides. En ce qui concerne le Tardiglaciaire on souligne l’accès à tous les environnements : prairie alpine (Marmota marmota, Capra ibex, Rupicapra rupicapra et Lepus timidus) plaine (Bison sp.) et environnements humides (Alces alces et Castor fiber). En relation aux variations climatiques on observe des fluctuations dans les pourcentage entre les faunes de climat froid et de climat tempéré. D’une façon très générale, qui sera approfondi au sein de la table ronde, on peut affirmer qu’une relation très étroite avec le territoire locale est visible, mais en ce qui concerne l’Epigravettien la présence d’autres éléments, tels que les coquillages marines, indiquent des déplacements sur des distances majeures.
ISSN 0873593X
approvisionnement; matières lithiques; ressource alimentaires; Mousterien; Epigravettien; Lessini
File in questo prodotto:
Non ci sono file associati a questo prodotto.

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: https://hdl.handle.net/11392/1378794
 Attenzione

Attenzione! I dati visualizzati non sono stati sottoposti a validazione da parte dell'ateneo

Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact